06 44 00 14 84 (ou 0033644001484)
villes

Vous êtes à la recherche de : Drupal Cluses


Drupal Cluses


APPELEZ NOUS : 0644001484


Article:

Un logiciel libre se définit comme un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement1. L’essentiel est de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus2. Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d'auteur. Les « licences copyleft » témoignent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés.
Les logiciels libres sont des alternatifs de ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs »Note 1. Ils sont regardés par une partie de la communauté du logiciel libre comme étant l’outil d'un pouvoir injuste, en permettant au développeur de vérifier l'utilisateur3. Le logiciel libre est souvent identifié à tort avec :
Les freewares (gratuiciels) : un gratuiciel désigne un logiciel gratuit, alors qu'un logiciel libre se distingue par les libertés permises à l'utilisateur. Si la nature du logiciel libre aide et encourage son partage, ce qui tend à le rendre gratuit, elle ne s'oppose pas pour autant à sa rentabilité principalement via des services associés. Les rémunérations sont liées par exemple aux travaux de création, de développement, de mise à disposition et de soutien technique. De plus, les logiciels gratuits ne sont pas inéluctablement libres, car leur code source n'est pas systématiquement accessible, et leur licence peut ne pas correspondre à la définition du logiciel libre.
L’open source : le logiciel libre, selon son moniteur, est perçu comme un mouvement social4 qui repose sur les principes de Liberté, Égalité, Fraternité5 ; l’open source quant à lui, décrit pour la première fois dans La Cathédrale et le Bazar, s'attache aux avantages d'une méthode de développement au travers de la réutilisation du code source.
La notion de logiciel libre est décrite pour la première fois dans la première moitié des années 1980 par Richard StallmanNote 2 qui l'a ensuite – avec d'autres Note 3 – théorisée et popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF). Une première ébauche de définition du logiciel libre est ainsi proposée en 1986 par la FSF ; on qualifie un logiciel de libre s'il confère à son utilisateur les libertés suivantes : « Premièrement, la liberté de copier un programme et de le redistribuer à vos voisins, qu'ils puissent ainsi l'utiliser aussi bien que vous. Deuxièmement, la liberté de modifier un programme, que vous puissiez le contrôler plutôt qu'il vous contrôle ; pour cela, le code doit vous être accessible6.