WEB2007 ALSO SPEAKS ENGLISH
06 44 00 14 84 (ou 0033644001484)

* Studio De Création Graphique Grasse



* Studio De Création Graphique Grasse





Article:

Plusieurs spécialistes du marketing par courriel s’intéressent encore à cette approche qui consiste à préjuger que la possession de l'adresse électronique d'un client existant inclut la permission de lui envoyer des messages commerciaux11. Cette approche, souvent déblatérée par les puristes12, sera sans doute de moins en moins utilisée. Elle peut toutefois s’avérer légitime dans quelques cas. On parle alors d'opt-out. Certains scrutent comme acceptable pour une entreprise d’envoyer des courriels commerciaux à ses clients au seul motif que celui-ci a antérieurement donné son adresse électronique. Une condition toutefois : le client doit mis au courant de l'intention de l'entreprise de se servir de son adresse électronique à cette fin. Un exemple semblerait être celui d’un fournisseur Internet qui envoie des courriels relatifs à l’utilisation de l’ac Internet à ses abonnés.
Généralement, les abonnements sous-entendus sont à exiler et les lois anti-spam auront bientôt raison de cette façon de faire... si ce n’est la volonté populaire avant même la loi. La plupart des programmes de marketing par courriel utilisent des mesures identiques pour comparer les résultats de leurs campagnes publicitaires. Ainsi, les entreprises tentent de mesurer le suc d'un message publicitaire en fonction de son support (lettre d'information, courriel strictement promotionnel, autre type de courriel…). Selon l’Association de l’économie numérique (Acsel), le taux d’ouverture moyen d’un e-mailing en BtoB est de 15% et le taux de clic de 1,5%. Et pour le baromètre E-mailing Experian CheetahMail, le taux d’ouverture était de 20% et le taux de clics de 2,55% en 2011.
Ordinairement, le taux d’ouverture définit un indicateur placé dans le courriel du client qui, lorsque celui-ci prend connaissance de ce courriel, incrémente un compteur placé sur le serveur du site web référencé13. Ce processus implique habituellement qu’une petite image invisible soit incluse dans le contenu d’un courriel HTML. Quand cette image est « appelée » sur le serveur, un compteur est incrémenté d'une unité. Si l’expéditeur envoie 300 courriels et que le nombre de téléchargements enregistrés sur le serveur du site web est de 150, le taux d’ouverture est de 50 %. Pour le marqueteur, cela signifie que sa liste d'envois a obtenu un taux de visibilité de 50 %.
L’intérêt pour le courriel envoyé se compte dans le temps en fonction de ce taux d’ouverture. Un bon marqueteur suit très attentivement ces résultats afin de s'assurer si le courriel qu’il envoie à ses abonnés colle toujours à leurs besoins et à leurs goûts ou s’il y a lieu de l’améliorer. Actuellement, 47 % des marqueteurs américains utilisent le taux d’ouverture comme mesure de suc de leurs campagnes par courriels14.






* Web2007 est le site d'un informaticien indépendant qui peut et veut travailler à distance pour des entreprises partout en Europe.
Dans les métiers du web, la proximité n'est pas obligatoire, la nouvelle technologie ( vidéo conférence Skype, Whatsapp, etc... ) nous permet d'être virtuellement juste à coté et de se voir, bienvenue dans le monde du futur !
Et surtout votre site internet n'est pas près de vous mais sur un serveur virtuel distant, donc la proximité n'est pas importante.
Pour info, j'habite personnellement à Gaillard-Haute Savoie et mon bureau est juste à coté à Genève-Suisse.