06 44 00 14 84 (ou 0033644001484)
villes

Vous êtes à la recherche de : Integrateur Joomla Nancy


Web2007 peut collaborer avec des entreprise partout en France.

Integrateur Joomla Nancy


APPELEZ NOUS : 0644001484


Article:

L’une des technologies du Component Object Model de Microsoft avec COM+ et Distributed COM employées en programmation pour admettre le dialogue entre programmes : c’est ActiveX
Les ActiveX s’apparentent sous forme de contrôles, de documents et de scripts1.
Un contrôle ActiveX est comparable à un fichier soutenant l'extension « .OCX ». Ce sont des programmes encapsulés dynamiques (à l'instar des DLL) s’appréhendant comme des classes (c'est-à-dire que l'on peut instancier comme des objets). C'est-à-dire que ce sont des composants logiciels intégrables dans d'autres programmes/logiciels tels que des bibliothèques externes.
La déclaration officielle au système (Microsoft Windows en l'occurrence) les rend accessibles ou simplement les livrer avec un logiciel. Mais pour pouvoir les utiliser dans un logiciel, on doit obligatoirement les déclarer à ce dernier lors de la création du logiciel. Lors de la compilation du logiciel (c'est-à-dire, de la transformation du programme en fichier exécutable), ces composants ne seront pas intégrés au programme mais liés, et donc, resteront extérieur au programme l'utilisant. En conséquence, ces composants peuvent rester disponibles pour d'autres programmes. Ils sont donc clairement réutilisables et praticables simultanément par plusieurs programmes, ce qui constitue tout leur intérêt.
Parallèlement aux DLL, les contrôles ActiveX constituent de véritables petits logiciels autonomes (mais dynamiques et encapsulés, donc, connectables à d'autres) qui peuvent avoir (ou non) une interface graphique, non seulement lors du fonctionnement du logiciel les utilisant, mais également lors de la création (dans l'IDE) afin d'aider le développeur à l'utiliser ou le paramétrer.
Ces traits typiques en font donc des objets particulièrement flexibles, pratiques et appréciés des développeurs pour leur simplicité d'utilisation.
Tout comme les classes, ils sont principalement constitués de propriétés (i.e., de variables publiques contrôlées par des fonctions en entrée et/ou en sortie), de méthodes (c'est-à-dire, de fonctions ou procédures publiques) et d’événements (i.e., de fonctions/procédures de surveillance d'états). On peut donc les créer (i.e., les instancier) comme de simples objets. Mais outre une interface graphique, ils ont en plus la possibilité de comporter des données annexes tel que des images, des icônes, ... puisqu'ils sont "encapsulés".
Réellement, les éléments graphiques en majorité autres que ceux du système (que sont les fenêtres, ...) sont, en majorité des contrôles ActiveX. Par exemple, les boutons, les listes déroulantes, les menus ou même les fenêtres standard (ouvrir, enregistrer, ...) sont des OCX.
Leur amplification se fait souvent grâce à Microsoft Visual Studio mais d'autres langages de programmation conciliables avec la technologie COM peuvent également en créer. C'est par exemple le cas du langage C++ ou du langage Delphi de Borland.