WEB2007 ALSO SPEAKS ENGLISH
06 44 00 14 84 (ou 0033644001484)

* Typo3 Paris




* Typo3 Paris





Article:

Fraunhofer IESE (Institute for Experimental Software Engineering, Institut de recherche en ingénierie logicielle en ) à Kaiserslautern en Allemagne et Fraunhofer Center Maryland (Center for Experimental Software Engineering, Centre de recherche en ingénierie logicielle en ) à Maryland aux Etats-Unis ont étendu conjointement SAVE.
SAVE est un outil de développement qui décrypte les convergences et divergences entre deux entités d'un projet de manière schématique. Il est disponible sous la forme de plugin Eclipse et est donc complètement intégré à celui-ci. Il est adapté sur les projets développés en Java, C/C++, et Delphi.
La version statique a été utilisée dans l'entreprise TESTO pendant une période de trois ans pour développer une douzaine de produits, et l'étude offre des résultats probants. Nous rencontrons également un plugin (Life) dont la mission est d'effectuer la vérification au fur et à mesure que le code de l'application est écrit. Ce plugin a également été testé sur une promo d'étudiants où certains groupes avaient le plugin SAVE Life et le reste ne disposaient d'aucun outil de vérification. Après quelques semaines, les groupes d'étudiants qui développaient avec le plugin faisaient beaucoup moins d'erreurs d'implémentations. Au final, le projet était plus proche du résultat attendu que celui des autres groupes.
ArchJava19 est considéré comme l'une des premières solutions développées afin de contrôler la cohésion entre l'architecture et l'implémentation. Cette solution est apparue en 2002 aux Etats-Unis. C’est un langage étendu de Java permettant la mise en place de contraintes architecturales lors de l'implémentation. Ces contraintes sont spécifiées expment dans le code en ajoutant des entités nommées port20 dans les classes. Ces ports permettent de définir quels objets peuvent communiquer entre eux et quelles sont les méthodes autorisées sur ce port.
La réentrance dans le domaine de l’informatique, est perçue comme la propriété pour une fonction d'être utilisable simultanément par plusieurs tâches utilisatrices. La réentrance permet d'éviter la duplication en mémoire vive d'un programme utilisé simultanément par plusieurs utilisateurs.
L'écriture de code réentrant était autrefois une tâche très difficile.
Le noyau d'un système d'exploitation renferme souvent des parties non réentrantes afin d'éviter des complications fâcheuses (incohérence de données critiques, perte de performances). L'écriture de modules destinés à être exécutés dans l'espace noyau reste, pour cette raison, délicate.
La réentrance des programmes n'est pas forcément évidente par tous les langages de programmation. Ainsi, par exemple, un programme écrit en Ada sera toujours réentrant alors qu'un programme écrit en C ne l'est pas par défaut. La non-réentrance d'un programme est rarement un ème dans le cas de la programmation monotache, mais peut produire des résultats désastreux en programmation concurrente.






* Web2007 est le site d'un informaticien indépendant qui peut et veut travailler à distance pour des entreprises partout en Europe.
Dans les métiers du web, la proximité n'est pas obligatoire, la nouvelle technologie ( vidéo conférence Skype, Whatsapp, etc... ) nous permet d'être virtuellement juste à coté et de se voir, bienvenue dans le monde du futur !
Et surtout votre site internet n'est pas près de vous mais sur un serveur virtuel distant, donc la proximité n'est pas importante.
Pour info, j'habite personnellement à Gaillard-Haute Savoie et mon bureau est juste à coté à Genève-Suisse.