WEB2007 ALSO SPEAKS ENGLISH
06 44 00 14 84 (ou 0033644001484)

Vous êtes à la recherche de : Agence Typo3 Rouen


Web2007 peut collaborer avec des entreprise partout en France.
Pour gagner du temps et en efficacité, Web2007 évite au maximum les déplacements et favorise la nouvelle technologie : vidéo conférence (exemple Skpye), téléphone, séance par partage d'écran, etc...
Donc même à distance, cette nouvelle technologie nous permet d'être juste à coté et de se voir, bienvenue dans le monde du futur !

Agence Typo3 Rouen


APPELEZ NOUS : 0644001484


Article:

Parfois orthographié phydget, un phidget est un composant physique d'interface utilisateur. Le terme a été destiné par analogie avec les composants d'interface graphique, portant le nom de widgets en anglais. De la même façon que les outils de construction d'interface graphiques permettent de composer des interfaces par simple assemblage graphique de widgets, le but des phidgets est de rendre aussi facile la création d'interfaces tangibles.
Les phidgets déroulent un jeu de blocs de construction pour la détection bas prix et le contrôle depuis un ordinateur individuel. Tous les phidgets se relient sur port USB ; la complexité est dissimulée par une interface de programmation (API) unifiée. Les applications peuvent être étendues sous les systèmes d'exploitation Mac OS X, Linux et Microsoft Windows.
Les phidgets peuvent être programmés en utilisant une large gamme de logiciels allant de Java à Microsoft Office (via VBA). Les phidgets sont issus d'un projet de recherche de 2001 dirigé par Saul Greenberg du département de sciences informatique de l'Université de Calgary1. La société Phidgets, Inc est chargée de la diffusion.
On parle de notion de pointeur pour l'utilisation différente que l'on peut faire d'un nombre entier, à savoir indiquer une adresse mémoire. Cette utilisation est bien distincte d'une utilisation arithmétique, d'où la création de registres processeurs distinctifs (les registres d'adresse) et d'un type de donnée spécifique dans les langages de programmations.
Les pointeurs « typés », le type le plus ordinaire de pointeur actuellement, sont apparus avec le langage C, qui a ajouté un typage sur les données contrôlées par le pointeur. Quand on incrémente un tel pointeur, il n'est en fait pas forcément incrémenté de un, mais de la taille du type pointé.
L'utilisation des pointeurs accorde l’accès à la couche basse de l'ordinateur, un accès direct à la mémoire. On peut couramment se déplacer de case mémoire en case mémoire. Cette technique permet d'effectuer des optimisations sur l'utilisation de la mémoire ou la performance en termes de vitesse.
Les pointeurs sont entre autres employés pour stocker les adresses des zones mémoires allouées dynamiquement par l'application. Si on alloue un bloc de taille T et qu'on reçoit l'adresse A en retour, cela veut dire que le bloc occupe la mémoire à partir de l'adresse A jusqu'à l'adresse A+T-1.
Dans les langages de plus haut niveau, l'utilisation des pointeurs est abrogée, au profit des références et des tableaux dynamiques gérés par le compilateur. Les références remplissent certaines fonctions des pointeurs en supprimant l'accès à la mémoire. Cela esquive beaucoup de problèmes, en contrepartie certaines utilisations et optimisations ne sont plus possibles.